Préambule : Une année...

18 mai 2015

C’est le temps qui s’est écoulé entre la signature du compromis et l’achat de notre terrain.

Un temps qu’il faut savoir prendre, car une fois le terrain trouvé, c’est l’aventure avec un grand A qui commence ! L’aventure A D M I N I S T R A T I V E…

Nous avions bien spécifié ce délai dans le compromis, car lors de l’achat d’un terrain, il vaut mieux être sûr que le permis de construire soit accepté, et ce de façon ferme et définitive.

Nous avions donc pris en compte :

• 4 mois pour poser le permis (le temps de trouver un architecte, faire les plans, les refaire, lui apprendre son métier le convaincre ; faire les différentes études nécessaires et/ou obligatoires – sol, thermique, béton, assainissement… ; chiffrer la viabilisation et j’en passe). Ce temps nous a également permis de chiffrer le projet, histoire d’être sûrs que les jolis dessins collent avec le budget, c’est toujours mieux…

• 2 mois pour qu’il soit accepté (si l’archi a bien fait son travail) + 2 mois pour le faire aviser par la chambre de l’agriculture (car étant dans un périmètre d’exploitation agricole, une demande de dérogation était obligatoire)

• 2 mois d’attente de recours du voisinage une fois le panneau de permis posé sur le terrain + 1 mois supplémentaire concernant le recours administratif (car un maire qui retire un permis face à des voisins pleurnichards ça s’est déjà vu – surtout en période électorale, bref !)

En résumé, et sans compter la chambre d’agriculture dans notre cas, il faut donc prévoir au moins 9 mois, un peu comme une grossesse quoi – d’ailleurs c’est ce qu’on a fait aussi, quitte à être dans l’attente, autant jouer le jeu à fond.


1/ Comment est né le projet ?

Suite à l’annulation du permis d’agrandissement de notre ancien logement par des voisins remplis de bienveillance et d’amour, nous avons eu cette envie de quitter les grosses dindes de la ville pour nous rapprocher des jolies vaches de la campagne !

L’envie de construire notre propre maison nous taraudait depuis un moment, c’était donc l’occasion ! L’ossature bois nous a semblé évident puisque Monsieur est menuisier. Nous avons alors découvert une entreprise spécialisée dans la charpente et l’ossature bois qui fabrique des kits sur mesure pour professionnels et particuliers.

Après avoir trouvé LE terrain (et nous ne remercierons jamais assez l’agent immobilier qui nous a dégoté la perle rare… Maxime, si tu nous lis), nous avons trouvé l’architecte (une « perle rare », lui aussi… [😱] ). Ensuite, l’aventure administrative a commencé…



2/ Les caractéristiques de la maison

Le terrain se trouvant au contrebas d’une route, l’accès à la maison se fera par le haut (chambres, sdb et bureau) avec une partie sur pilotis. Au niveau -1 se trouveront donc la cave attenante et les pièces de vie avec accès direct sur le jardin et la terrasse.

• Partie Béton : 

• Partie Ossature bois : 

• Menuiseries extérieures :

Fenêtres aluminium en triple vitrage, qualité passive.

• Chauffage/ Ventilation :

Chauffage au poêle. Notre choix s’est porté sur le RIKA INDUO si le budget le permet ! Pour la ventilation, ce sera une double flux. Le chauffe-eau sera thermodynamique.

3/ Pourquoi « presque passif » ?

Quitte à construire une maison, autant la faire performante. Une maison passive revient en moyenne 20% plus cher qu’une maison classique. C’est aussi pour cela qu’on fait tout nous-même (en dehors du terrassement et des fondations), afin de coller au budget.

Dans notre cas, pour que le projet rentre dans la norme passive, il aurait fallu avoir un facteur solaire plus important au niveau des fenêtres (et un budget plus important aussi !!!). Mais comme la norme passive est de 15KW du M2 par an, et que nous arrivons à 16KW, nous avons décidé d’en rester là ! Pour info, la norme RT 2012 est de 50KW du M2 par an… on est large !

4/ Quand emménager ?


Si au départ nous avions décidé de finir la maison pour emménager ( soit 2 ans ), nous préférons maintenant nous y installer dès qu’elle sera habitable, disons été 2016 si on est efficaces, en y travaillant soirs, weekends et vacances !